le bouturage de succulentes
Guide du jardinier débutant

La magie du bouturage de succulentes :

Commençons par une petite question 🙂 Est-ce que vous connaissais les Axolotl ? Non,  ça ne vous parle pas ?

Cette salamandre à 4 pattes à le pouvoir étonnant de régénérer ses organes ou pattes abimés à l’identique. Incroyable non !

Vous devez vous dire que je divague. Ce qui vous intéresse si vous êtes arrivé sur cet article ce sont les plantes ! Et bien , figurez-vous que ma petite histoire n’est pas sans lien avec le titre de cet article qui parle de bouturage.

La technique du bouturage c’est l’astuce jardinage à connaître ! Parce que les plantes ont aussi un peu ce même super pouvoir que les axolotl. Mais, la plante est encore plus étonnante parce que quand la patte de l’animal est coupé ce n’est pas un autre animal qui va se formé à partir de cette patte coupée alors que le bouturage d’un plante c’est exactement ce phénomène qui a lieu. En effet, cette pratique a l’intérêt de multiplier vos plantes en votre possession et peut aussi constituer un moyen de les sauver !

Nous nous focaliserons sur les plantes succulentes (les plantes grasses et cactus) qui sont d’une simplicité enfantine à bouturer, malgré un processus qui peut s’avérer assez long. C’est le suc contenu dans les tissus des succulentes (d’où son nom) qui permettent aux feuilles ou tiges coupées de ne pas dessécher directement et d’induire ce processus de cicatrisation, d”enracinement et de création de bourgeons au niveau de la coupe.

L’objectif vous l’aurez compris est d’obtenir une plante identique génétiquement à la plante mère à la différence d’un semis.

Quelle période est la plus optimale pour bouturer mes succulentes ?

Les succulentes sont friandes de températures plutôt chaudes au commencement de l’été. C’est pourquoi il est recommandé d’attendre l’approche des saisons chaudes.

Le matériel et les conditions pour bouturer :

  • Tout d’abord, vous devez disposer d’un greffoir ou d’un scalpel que vous désinfecterez avec de l’alcool à brûler pour la découpe
  • Pour le traitement de la plaie, il est possible et facultatif de l’asperger de poudre de charbon de bois pour prévenir l’apparition de maladies
  • Vous aurez bien sur besoin d’un nouveau pot avec un substrat drainant composé de sable, pour finaliser avec le rempotage de la bouture
  • votre bouture devra rester dans un local sec et bien ventilé environ 72 heures.

Pour ce qui est des conditions d’emplacement, veillez à un espace sans lumière directe.

Les différentes méthodes de bouturage :

Le bouturage de tige:

Vous possédez plutôt des cactus chez vous ? C’est cette technique qu’il vous faudra effectuer !  A l’aide d’un instrument assez tranchant et désinfecté vous pourrez réaliser la découpe de tige entière ou à son extrémité, la section coupée laissera place à de nouvelles racines. Les parties amputées de la plante mère et de la section coupée devront cicatriser totalement avant tout contact avec la terre. Il sera ensuite possible de rempoter et de l’arroser une fois apparue les fameuses racines.

bouturage de cactus

Petit conseil, pour ne pas se piquer lors de l’amputation entourez votre cactus d’un journal.

Le bouturage de feuilles

Pour les plus patients, notez bien que vous pouvez tirer partie de toute feuille tombée ! Et oui, à partir d’une simple feuilles vous pouvez permettre le développement d’une nouvelle. Attention, privilégiez les feuilles en bonne santé et pas celles un peu plus ternes ou marrons pour maximiser vos chances de succès.

Cette méthode est adaptée plutôt à la famille des crassulacées. Il vous faut tout d’abord décrocher délicatement quelques feuilles épaisses au pied de la plante, en veillant à ne pas la détériorer.
Disposez la feuille à plat sur un pot non arrosé et sans soleil direct. Laissez sécher la plaie, elle cicatrisera à l’air ambiant. Dans le mois qui suit, vous devriez voir apparaitre au niveau de cette découpe réalisée des petits bourgeons, qui seront à l’origine de racine et de la formation de feuilles en petites roses.

 

bouturage de succulentes

A l’issu de cela, vous pourrez planter ces racines quand elles atteindront une taille suffisante de plus de 1 cm environ. Et pensez ensuite à l’arroser. Voilà, la magie a opéré à partir d’une simple feuille vous avez votre nouvelle plante.
Dans cet esprit, de récup’ tentez de bouturer toutes feuilles tombées et pourquoi pas celles tombées en jardinerie.

Et la solution de facilité c’est encore d’acheter, vous pourrez découvrir différents sites de boutures en ligne tel que sunnyplants.

La technique du bouturage fait partie du béaba du jardinier débutant ! Retrouvez d’autres articles sur des techniques à connaître impérativement, le rempotage en fait également partie (découvrez notre article sur le sujet).

C’est parti, vous êtes prêt à faire vos propres boutures grâce à cette petite lecture et n’hésitez pas à  faire du troc entre amis amateurs de plantes ! Comme dans une famille nombreuse, une maman aime et  prend soin de tous ses enfants, sans aucune différence, alors de la même façon, accordez autant d’attention à cette 2ème petite plante qu’à la première pour toujours rester o petits soins pour toutes vos plantes ! 😉

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *