ensemble de suspensions en macramé contenant des plantes
Les indispensables déco

Macramé en folie

Aujourd’hui, nous voulons vous faire découvrir le macramé! En effet si vous êtes sur ce blog, il y a de fortes chances que vous soyez accros aux plantes. Vous collectionnez les plantes en tous genres ! Plus ça va et moins vous réussissez à leur trouver de place. Vous avez beau réfléchir toutes vos surfaces sont pleines. Comment faire ?

Et bien le seul endroit inoccupé c’est ……… votre plafond ! Et dans cet article nous allons vous proposer une jolie manière de suspendre vos compagnons verts. Nous utiliserons la technique du macramé !

Qu’est ce que le macramé ?

Le macramé serait né chez les tisserand arabes du XIIIè siècle. Ce type de création est basé sur une succession de nœuds plat ou en  relief selon l’utilisation souhaitée pour le produit final.

Les marins réalisaient des objets en macramé lorsqu’ils étaient à terre et les vendaient ou les troquaient lorsqu’ils débarquaient, répandant ainsi l’art dans des pays comme la Chine et le Nouveau Monde.
Au XIXe siècle, les marins britanniques et américains créaient des hamacs, des franges de clochettes et des ceintures en macramé. Ils ont baptisé le processus “nœud carré” pour le nœud qu’ils utilisaient le plus souvent.

Le Macramé était le plus populaire à l’époque victorienne. La plupart des maisons victoriennes étaient ornées de cet artisanat. Le macramé servait à fabriquer des articles ménagers tels que nappes, couvre-lits et rideaux.

Bien que l’engouement pour le macramé se soit estompé, il a regagné de la popularité au cours des années 1970 comme moyen de fabriquer des tentures murales, des vêtements, des couvre-lits, des petits shorts en jean, des nappes, des draperies, des cintres et autres articles d’ameublement. Au début des années 1980, le macramé avait de nouveau commencé à se démoder comme tendance décorative.

Cependant, le macramé est redevenu populaire. Notamment sous forme de suspension pour vos pots

Quel matériel pour votre macramé ?

Les matériaux utilisés dans le macramé comprennent les cordes faites de ficelle de coton, de lin, de chanvre, de jute, de cuir ou de fil. Vous pouvez aussi laisser parler votre créativité et enfiler des perles (verre, pierre ou bois), pendentifs ou coquillages entre les nœuds. Parfois, les fils sont enveloppés de fil métallique pour permettre la fixation ou bien capturés dans une rangée de nœuds entrelacés en forme de filet.

Pour résumer il vous faut

  • De la corde 32 mètres (oui oui il faut une longueur importante)
  • Une paire de ciseaux
  • Un anneau en bois ou en métal
  • Le pot que vous souhaitez suspendre
  • Une règle ou un mètre
  • Perles (optionnel)

Comment réaliser votre macramé ?

Pas d’inquiétude il n’y a pas de difficultés particulières. Les étapes sont très simple !

1ère étape

Nous vous conseillons, pour être tranquille pendant la conception, d’attacher l’anneau au mur avec du scotch ou bien un petit clou. Ensuite prenez la corde et coupez 8 brins de 4 mètres. Passez tous les fils dans l’anneau et faites un nœud pour bloquer l’anneau. Vous vous retrouvez avec 16 brins de 2 mètres accrochés à l’anneau.

Petite astuce : si vous voyez  que les bouts de la corde s’effilochent n’hésitez pas à scotcher les bouts.

2ème étape

Vous avez votre base. C’est partie pour commencer votre suspension. Isolez quatre fils d’un côté. Sur ces fils vous rassemblez les deux du milieu. Vous vous retrouvez avec un fil de chaque côté et deux au milieu.  Passez le fil de droite sur les deux fils du milieu et sous le fil de gauche.

3ème étape

Le fil gauche passe sous les fils du milieu pour passer dans la boucle que forme le fil de droite. Attrapez votre fil droit et votre fil gauche puis serrez ! Bravooo vous venez de faire votre premier nœud en macramé !!! Maintenant vous devez refaire cette même technique minimum 20 fois. Au fur et à mesure vous allez voir apparaître une sorte de torsade. Lorsque le compte est bon, il va falloir réaliser exactement la même technique avec les 3 groupes de 4 fils restants.  Un peu de patience pendant ce temps écoutez de la musique ou bien votre podcast préféré.

4ème étape

Maintenant vous devez avoir 4 magnifiques torsades devant vos yeux. C’est le moment de décorer votre création ! Choisissez une grosse perle de votre choix. Prenez sur une torsade un fil du milieu. Enfilez la perle puis comme à l’étape 1 faites un nœud grâce aux fils de droite et celui de gauche. Refaites la même opération sur les 3 torsades. Pas mal ! Cela commence à prendre forme vous touchez au but !

Les perles sont immobilisées vous pouvez reprendre les nœuds. Sur chaque torsade vous devez réaliser 10 nœuds au minimum. L’essentiel est que les torsades contiennent toujours le même nombre de nœud sinon votre pot risque de pas tenir droit dans la suspension.

5ème étape

Séparez chaque torsade en groupe de deux fils.  Chaque binôme de fil va s’associer au binôme de la torsade voisine. Vous allez compter 10 cm et faire un double nœud faites cela avec tous les fils. Soyez bien attentif à ce que les nœuds soient tous à la même hauteur. Faites la même opération de manière à ce que les nœuds soient en quinconce pour faire comme une sorte de filet.

6ème étape

Regroupez tous les fils et faites un nœud 10 cm en dessous de la dernière rangé de nœuds.

Accrocher votre suspension au plafond ou à une tringle à rideau. Placez-y votre pot et tadaaaam admirez votre œuvre !!

Voilà bravo vous venez de réaliser votre premier macramé ! Désormais vous allez pouvoir envahir votre plafond de vos plantes préférées ! Nous espérons que vous avez aimé cet article. N’hésitez pas à nous suivre sur Instagram pour être tenu au courant de la sortie des prochains articles ! Pour plus d’inspiration lisez les autres articles de la rubrique les indispensables déco .

A bientôt et restez Ô petits soins pour vos plantes !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *