Les bons gestes à adopter

Auxiliaires de jardin : vos meilleurs amis

Il y a de ça quelques jours, nous vous apprenions ici comment jardiner de façon écologique. Nous vous apprenions alors à apprécier les insectes dits auxiliaires de jardin, vos alliés.

Nous sommes convaincus que vous gérez très bien votre jardin par vous-même, mais qui dit non à une petite aide, naturelle, et gratuite ? C’est bien ce qu’il nous semblait 😉

C’est tout simple : prenez votre chaise longue et laissez faire la nature !

Zoomons alors sur ces espèces étonnantes et découvrons ensemble comment elles vous aident au quotidien 🙂


Qui sont-ils ?

La coccinelle : la star des auxiliaires de jardin

Vous avez sûrement déjà admiré la beauté des coccinelles ou tenté de compter le nombre de pois sur son dos, mais la coccinelle est aussi très utile pour votre jardin.

La coccinelle est l’un des auxiliaires les plus connus des jardiniers. En effet, elle se régale des pucerons. Fini les plants dévorés par ces derniers.

Une coccinelle au grand appétit peut dévorer jusqu’à 100 pucerons par jour !

Mais alors, comment attirer les coccinelles dans son jardin ?

Si vous pratiquez le jardinage écologique vous allez pouvoir attirer toute une biodiversité, les coccinelles apparaîtront donc par elles-mêmes.

Pour cela :

  • n’utilisez surtout pas de pesticides ;
  • laissez dans votre jardin des tas de feuilles ou d’herbes séchées, cela fera un petit nid idéal pour passer l’hiver

Si vous êtes pressés, vous pouvez vous procurer des œufs ou des larves de coccinelles dans les commerces. Cependant, vérifiez l’origine des coccinelles que vous achetez.

En effet, beaucoup de larves de coccinelles vendues dans les commerces sont des espèces exotiques et sur le long terme cela pourrait nuire à votre jardin en devenant des espèces invasives.

Se méfier des fourmis

Les fourmis se nourrissent des sécrétions de pucerons. Des colonies de fourmis peuvent donc venir s’installer sur vos plants et protéger ces nuisibles.

Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fourmis à l’endroit où vous placez vos larves de coccinelles, les fourmis risqueraient de les manger pour sauver ses protégés.


Les oiseaux

Les oiseaux sont de grands consommateurs d’insectes, certaines espèces peuvent ingérer jusqu’à 20 millions d’insectes par an !

Pour les attirer installez des mangeoires et des nichoirs.


Le ver de terre

Le ver de terre ne va pas vous protéger des pucerons ou d’autres nuisibles, ce n’est pas un bon prédateur ! Mais le ver de terre est très important pour la bonne santé de vos sols.

C’est lui qui va rendre le sol vivant ! Comment procèdent-ils ? Les vers de terre vont creuser plein de petites galeries souterraines, se faisant, ils vont ingurgiter des débris végétaux qu’ils vont par la suite rejeter sous forme de terre très riches, idéales pour nourrir toutes vos plantations.

De plus, ces galeries vont permettre d’aérer votre sol. C’est une bonne chose.

Vous pouvez même utilisez les vers de terre pour votre compost : ils vont accélérer le processus.

Alors ne soyez plus dégoûté par les vers de terre, ils font beaucoup pour vous 😉


Le hérisson

Omnivore, le hérisson a plusieurs proies à son tableau de chasse : limaces, vers, petits insectes…

Ce serait dommage de s’en priver. Offrez-lui le gîte (et le couvert si vous le souhaitez :p) dans votre jardin.

Comment ?

Plusieurs solutions existent :

  • Dans un tas de bois, laisser un trou et insérez-y quelques feuilles séchées ou de la paille : voilà votre petit nid douillet pour votre invité préféré.
  • Encore plus simplement, vous pouvez utiliser un vieux pot, remplissez le de feuilles et de terre et couchez-le sur le sol. Enterrez-le légèrement. Mettez-le à l’abri et cela suffira amplement.

Le crapaud : le prince charmant des auxiliaires de jardin

Si vous avez la chance d’avoir un petit point d’eau dans votre jardin, ou la possibilité d’en aménager un vous n’allez pas tarder à attirer crapauds et grenouilles chez vous. C’est une bonne chose !

Attention tout de même, certaines espèces peuvent être toxiques pour vos animaux de compagnies, ne laissez pas votre chien s’approcher trop près 😉

Le crapaud est un fin gourmand pour de nombreux “nuisibles” : limaces, larves d’insectes, fourmis ou encore chenilles.

Certaines fois, il n’est même pas nécessaire d’avoir un bassin, il lui suffit d’un petit coin humide et frais.

Attention espèce protégée

Petit rappel, même si vous désirez avoir des crapauds dans votre jardin, vous ne pouvez pas en capturer dans la nature, c’est une espèce protégée.

Alors laissez faire la nature et attirez les en chouchoutant vos espaces d’eau, ils viendront par eux-mêmes.


Comment les attirer et/ou les conserver ?

  • N’utilisez plus de pesticides ! Pour rappel l’usage de pesticides dans les jardins particuliers est interdite depuis 2019.
  • Aménagez des abris aux quatre coins de votre jardin : des nichoirs pour les oiseaux, des “hôtels” pour les insectes.
    • Vous pouvez découvrir ici comment fabriquer votre propre hôtel à insectes.
  • Privilégiez l’hétérogénéité de vos arbustes : à feuillage pour abriter les oiseaux et à baies pour les nourrir, et aussi des arbustes à fleurs pour attirer les papillons, abeilles et autres insectes pollinisateurs.
  • Créer un point d’eau, même de petite taille.

 

Vous en savez maintenant un peu plus sur toute l’aide qui vous est fournie  par les auxiliaires de jardin, sans même vous en rendre compte.

Prendre soin de vos alliés c’est prendre soin de votre jardin, et c’est notre rôle d’être toujours OpetitsoinspourVOSplantes 😉

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *