A faire soi-même

Châssis : construisez-le vous-même ! [5 étapes seulement]

Certains légumes, en cette période fraîche de fin d’année, nécessitent d’être abrités pour être cultivés. Cet abri peut correspondre à ce qu’on appelle un châssis ou un tunnel de jardin.

Ainsi vos plants seront protégés des pluies, des vents, du froid et pour finir des ravageurs !

Retrouvez certains des légumes à cultiver sous châssis dans cet article : http://www.opetitsoinspourmesplantes.com/2020/10/30/mon-jardin-en-octobre-liste-des-legumes-a-planter/

Mais ce genre de structure peut vite coûter cher. Voyons ensemble comment construire, étape par étape, votre propre châssis. 


Un châssis : quésako ?

alt="schéma représentant un châssis"
                                  schéma d’un châssis

Un châssis de culture ressemble à une boîte fermée avec sur le dessus une paroi inclinée et transparente qui laisse passer les rayons du soleil, qui vont donc venir réchauffer vos cultures, en constituant un petit milieu tropical sec.

Le couvercle doit pouvoir s’ouvrir afin d’aérer l’intérieur, quand le temps s’adoucit.


Le matériel nécessaire

Pour construire vous-même votre châssis il vous faudra :

  • des planches de bois
  • des clous 
  • un marteau 
  • du verre (ou du plastique si vous ne disposez pas de verre, mais le plastique sera de moins bonne qualité ici),
    • vous pouvez récupérer une ancienne fenêtre pour faciliter la construction et éviter la pose de carreaux de verre (une alternative vous sera décrite dans l’article si vous ne disposez pas d’ancienne fenêtre)
  • une scie
  • un mètre 
  • un plantoir 
  • des tasseaux
  • pas mal d’huile de coude :p

Conseil n°1 : dessinez le plan de votre châssis au préalable pour déterminer les dimensions idéales pour vous, cela dépendra notamment de la longueur de la fenêtre choisie si vous en utilisez une.

Vous ne savez pas par où commencer ce plan, pas de panique appuyez-vous sur ce schéma :

alt="schéma avec les dimensions d'un châssis"
                               dimensions du châssis

Etape 1: préparez l’arrivée du châssis

Pour que vos plants et vos graines se développent au mieux, vous devez préparer le sol qui supportera votre châssis, c’est ce qu’on appelle la couche chaude.

La couche chaude surélevée sous châssis

  • déposez un mélange de paille, d’épluchures de légumes, de tonte de gazon et de fumier frais au fond du châssis, sur environ 30 cm
  • compacter ce mélange en le tassant avec vos pieds, il faut chasser l’air pour créer une fermentation, c’est elle qui est à l’origine de la chaleur, il faut donc bien tasser le tout !
  • couvrir le mélange avec une fine couche de terre, attendre ensuite une dizaine de jours, c’est à ce moment-là que le pic de température a lieu
  • le pic de chaleur entraîne une légère déformation de la terre, assurez vous de rectifier le niveau pour que l’installation reste homogène
  • tasser de nouveau à l’aide d’une objet plat, il faut que la surface soit parfaitement plane
  • semer directement en ligne, sans trop serrer les graines

La couche chaude enterrée sous châssis

  • mélanger du fumier à des feuilles mortes 
  • surveiller la température de cette couche, la température doit monter au bout de 3 à 5 jours, après 10 jours, le pic est atteint, cela peut aller jusqu’à 70°C !
  • attendre que la température redescende pour semer
  • creuser un trou d’environ 50 cm de profondeur, à l’emplacement prévu du châssis
  • remplir le trou avec le mélange précédent, tasser et arroser
  • ajouter une couche de terreau sur environ 15 cm
  • poser votre châssis sur cette couche chaude !

Etape 2 : le cadre du châssis

Planches des côtés

alt="planche de côté du châssis avec les dimensions"
                      dimensions des planches de côté
  • découpez vos planches pour atteindre 50 cm de longueur
  • découpez vos planches de sorte à atteindre une hauteur de 40 cm à l’arrière et 25 cm à l’avant

Conseil n°2 : si vous décidez de changer ses dimensions, conservez tout de même une différence d’une quinzaine de centimètres entre l’arrière et l’avant, cela correspond à la pente minimale pour que l’eau de pluie s’écoule correctement.

Planche arrière

alt="dimensions planche arrière d'un châssis"
                  dimensions planche arrière

La planche arrière est un rectangle parfait.

  • découpez vos planches pour atteindre 1 m de longueur et 40 cm de hauteur

Planche avant

alt="dimensions planche avant châssis"
                   dimensions planche avant

La planche avant est un rectangle parfait

  • découpez vos planches pour atteindre 1 m de longueur et 25 cm de hauteur

Etape 3 : consolidez le cadre avec des tasseaux

alt="schéma d'un tasseau"

Les tasseaux sont des bouts de bois carrés, longs et fins qui vont venir aux quatre coins du cadre pour le soutenir.

  • découpez 4 tasseaux de 50 cm de hauteur
  • taillez leurs pointes sur quelques centimètres (cela va permettre d’enfoncer dans la terre les tasseaux)

Etape 4 : assemblage

  • clouez un tasseau à chaque bord des planches avant et arrière (utilisez au minimum 3 clous)

Conseil n°3 : pour éviter que le bois n’éclate sous les clous, frappez quelques coups de marteau sur l’extrémité du tasseau.

  • fixez les planches des côtés sur les tasseaux déjà fixés
  • placez le cadre dans votre jardin, vous pouvez préalablement faire des trous à l’aide d’un plantoir et y insérer les tasseaux taillés

Conseil n°4 : Placez votre châssis dans un endroit abrité de votre jardin, par exemple contre un mur exposé suffisamment au soleil.


Etape 5 : la pose de la fenêtre

  • découpez 2 tasseaux de 50 cm et 2 tasseaux de 1 m 
  • fixez-les sur votre cadre, en appui sur les tasseaux déjà en place
  • posez la fenêtre à plat sur ce cadre de tasseaux
  • fixez-la avec des clous
  • vous pouvez utiliser des charnières pour ouvrir et fermer la fenêtre

Attention, la châssis monte très vite en température et descend aussi rapidement, pensez à l’ouvrir dès que le soleil tape trop fort et de le fermer en début de soirée.

Par temps de gel, vous pouvez également placer une protection (vieille couverture, cartons, paillasson, moquette) sur la vitre pour préserver les plantes du froid.


Etape 5 bis : je n’ai pas de fenêtre à ma disposition, que faire ?

Si vous ne disposez pas d’ancienne fenêtre, pas de panique !

Vous pouvez la fabriquer aisément avec quelques tasseaux et du plexiglass.

  • découpez 4 tasseaux : 2 tasseaux de 50 cm et 2 de 1 m
  • fixez les ensemble avec des clous pour former un cadre (comme pour l’étape 2)
  • fixez des charnières sur chaque coin du cadre (ces charnières vont permettre de supporte le plexiglass)
  • découpez le plexiglass : 1 m de longueur et 50 cm de largeur 
  • installer le plexiglass dans le cadre
  • fixez le plexiglass avec des vis
  • fixez l’ensemble sur la base du châssis déjà construit en utilisant des charnières sur la base arrière pour pouvoir ouvrir et fermer la fenêtre au gré du temps

 


Et l’arrosage ?

Les plantes, dans ce climat chaud et sec auront un grand besoin d’eau, mais attention, une trop grosse quantité en une fois peut faire apparaître le pourrissement des racines et l’apparition de certaines maladies !

Préférez donc un arrosage fréquent en petite quantité.


Bonus : le calendrier de culture sous châssis

liste des plants à cultiver sous châssis

Vous voilà maintenant heureux propriétaire du châssis de jardin, à vous la culture en dehors de saisons ! 😉

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire !

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *