Une bonne santé pour vos plantes
Sauver ma plante

La bonne santé de vos plantes : les clefs

La santé de vos plantes est fragile et peut vite être mise à mal par un manque ou surplus de lumière, d’eau, de nutriments, engrais, type de sol, d’humidité ou bien encore une température inappropriée.

Quel problème peut rencontrer ma plante et empêcher une croissance optimale ?

Souvent le réflexe fréquent à un soucis en lien avec votre plante est celui d’arroser. Effectivement cette solution peut s’avérer la bonne. Cependant on remarque une multitude d’autres possibilités et donc de meilleurs gestes à effectuer.

Quels facteurs influencent la santé de vos plantes ?

  • lumière,
  • eau,
  • sol,
  • température,
  • nutrition.

Aucune inquiétude nous allons vous donner toutes les clefs pour que vos chers végétaux soient resplendissants. Vous allez trouver toutes les réponses à vos questions.


L’importance de la lumière pour la santé de vos plantes

Qu’elle soit trop grande ou trop faible, il y a un impact. Deux possibilités alors :

  • La quantité de lumière perçue est véritablement en excès. Alors on retrouvera des changements qui vont bouleverser sa physiologie. Sa chlorophylle pourra être amené à se détruire, ce qui serait une catastrophe pour le bon déroulement de sa photosynthèse et donc de sa croissance.

Symptômes : Un palissement des feuilles ainsi qu’une décoloration de certaines vers des couleurs brunes, avec un aspect assez sec, seront des alarmes pour vous.

  • Dans le cas contraire sa présence est insuffisante. En conséquence les plantes s’étioleront*. Vos tiges deviennent grêlent.  Leur objectif sera donc d’aller le plus haut possible afin de capter de la lumière.

Symptômes : Ses feuilles jaunissent alors et deviennent plus petites. La raison est le mauvais fonctionnement des étapes de sa photosynthèse.

Quelques petits secrets qui reste entre nous :

  1. Attention à l’exposition vers le sud, elle peut brûler les feuilles de votre plante.
  2. L’ouest peut être la bonne solution pour les plus timides au soleil.
  3. Le soleil le matin, la fraicheur le reste de la journée : l’est peut être une bonne solution.

Maintenant les effets de la lumière n’ont plus de secret pour vous.


L’eau, pas forcément une amie pour la santé de vos plantes

Que cela soit un excès ou une absence d’eau, il y aura rapidement des effets visibles. En prenant quelques secondes vous pourrez les observer.

Quelles conséquences pour un surplus d’eau ?

Aux niveaux des feuilles :

  • ramollissent,
  • jaunissent,
  • nécrosent,
  • décèdent.

Aux niveaux des racines :

  • pourrissement

Ces problèmes arrivent généralement pour celles en pot.

Manque hydrique ?

Il y aura présence d’un symptôme clef : le jaunissement des feuilles, régulièrement accompagné, d’un flétrissement rapide. Cependant il n’y a que sur le long terme que cela est préjudiciable. C’est à ce moment et seulement celui ci que vous devez avoir ce réflexe : arrosez 😉

Petits conseils pour l’arrosage :

  1. Arroser quand le premier cm est sec.
  2. Utilisez une eau à température ambiante.

Dorénavant l’eau est votre amie.


Sol acide versus sol basique

Tout d’abord plus un sol à un pH inférieur de 7 plus il est acide. Réciproquement plus un sol à un pH supérieur à 7 plus il est basique. Il faut savoir que la plupart des plantes s’accommodent d’un pH situé entre 6 à 7,5.

Pour les sols basiques on retrouvera des sols sableux ou très riche en matière organique.

Plusieurs marqueurs naturels d’un sol acide présence de :

  • ajonc,
  • bruyère,
  • renoncule,
  • remex,
  • oseille.

Toutefois si vous n’arrivez pas à repérer ces derniers, vous pouvez acheter des tests en jardineries.

Retenez bien qu’il est plus simple de choisir ses plantes en fonction du type de sol disponible, que de corriger le pH de ce dernier. Mais ne vous inquiétez pas, nous possédons quelques solutions en stock. L’utilisation d’amendement basiques avec par exemple :

  • calcaire broyés,
  • dolomie,
  • marne,
  • craie,
  • cendre de bois.

Vous pouvez effectuer ces apports tous les ans voir tous les deux ans suivant le degré d’acidité de votre sol. Ils doivent cependant être assimilés au sol en petite dose en automne ou au début de l’hiver. Avec un épandage superficiel sur le sol qui peut être fait avec l’aide d’un croc.

Même si vous ne décidez pas du type de sol que vous avez à votre disposition, vous pouvez légèrement le corriger afin qu’il puisse accueillir vos plantes ! 🙂


La température

Souvent mise de côte ou sous-estimée, la température est un des facteurs principaux influant sur la santé des plantes. Elle est au cœur des réactions biochimiques au sein de leur physiologie. Il faut donc faire attention à plusieurs détails qui peuvent s’avérer fatals.

Quelques endroits où ne pas mettre une plante en intérieur :

  • Près d’une source de chaleur. Par exemple : radiateur, ordinateur…
  • Dans un courant d’air.

Même si ce paramètre est dur à contrôler, dorénavant vous savez surtout ce qu’il ne faut pas faire ! 🙂


Les nutriments

Premièrement, dites vous que votre plante puise dans le sol des éléments minéraux par ses racines.

Mais également, en petite quantité, des éléments qui lui sont indispensables.

On retrouvera :

  • le calcium,
  • la magnésium,
  • le souffre,
  • le fer,
  • la manganèse
  • le bore.

N’oublions pas également les éléments nutritifs, dont les plantes sont dépendants : l’azote, le phosphore et le potassium.

Quels sont leurs rôles ?

  • L’azote participe au développement du feuillage et des parties aériennes des plantes.
  • Le phosphore stimule le développement des racines, la floraison ainsi que la fructification.
  • Le potassium est utile pour la circulation de la sève et l’assimilation des éléments nutritifs par la plante. Il améliore également leur résistance au gel et aux maladies.

Les autres éléments :

  • Le magnésium constitue la chlorophylle. Il est donc essentiel pour la photosynthèse.
  • Le calcium assure les besoins métaboliques ainsi que la construction des parois cellulaires.
  • Le fer réduit le taux de nitrate et de sulfate au sein de son organisme. Il est essentiel à la formation de la chlorophylle.
  • Le souffre joue un rôle dans l’assimilation des vitamines. De plus, chez certaines plantes il est le responsable de leur odeur et de leur goût.
  • Le manganèse est un contributeur important dans la photosynthèse, la respiration et l’assimilation d’azote.
  • Le bore est important pour la synthèse des parois cellulaires ainsi que pour la division cellulaire.

C’est pour cela qu’un manque ou un excès de ces nutriments aura des conséquences sur votre plante. Alors faites attention à elle, et soyez attentif à toutes les informations qu’elle peut vous donner.

Pour toutes ces raisons, vous comprenez qu’il faut être à l’écoute de votre plante. L’observation de cette dernière vous donnera toutes les clefs en mains pour la maintenir en grande forme.

Devenez un apprenti jardinier premium en étant toujours aux petits soins pour vos plantes ! 😉

 

Vous pourriez également aimer...

7 commentaires

  1. […] rien dans l’entretien des plantes ? Pas ne panique, on est là pour vous aider, découvrez ici les premières clés à savoir pour conserver ses plantes en bonne santé […]

  2. […] plus, si vous cherchez à mesurer le pH de votre sol, n’hésitez pas à aller sur le premier article de cette […]

  3. […] cet article, un paragraphe dédié sur le sol vous aidera à mieux le […]

  4. […] Parmi les plantes acidophiles, on peut citer l’hortensias, les camélias, les rhododendrons, les camélias, les magnolias….  Pour mieux comprendre ce qu’implique un sol acide, je vous propose la lecture d’un de nos articles qui devrait vous éclairer, en cliquant sur ce lien. […]

  5. […] Très vigoureuse, elle est donc très facile d’entretien et ne requière pas de conditions spécifiques. Elle ne nécessite aucune température, ni exposition particulière puisque l’ombre lui convient très bien. Pour son bon développement, l’hydrométrie élevé d’une salle de bain sera parfaitement appropriée.  La vitalité de sa croissance lui valait d’être associé au Dieu Dionysos dans la Grèce antique. Veillez simplement à la tailler pour qu’elle ne s’étende pas trop. Que d’avantage ! Sans oublier qu’elle purifiera également l’air de votre pièce. En cas de jaunissement des feuilles, un manque d’eau pourrait être le problème découvres-en plus dans notre article. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *